AE. Alain BOULAIS

© 2015 par AE Alain BOULAIS. Créé avec Wix.com

  • Facebook Clean
  • Google+ Clean
  • Flickr Clean
Des instruments à redécouvir

Victimes de leurs production en série, de leur robustesse ne nécessitant pas d'entretien;

détrônés par les instruments électroniques fragiles et  non durables...

nos bons vieux harmoniums ont été laissés pour compte, abandonnés au fond d'une église, tombant parfois dans une ruine irréversible.

 

Ils ont été pourtant les "orgues des salons" du XIXème, pour lesquels tout un répertoire a été écrit par les plus grands compositeurs.

Ils étaient les "orgues" de nos petites églises rurales, permettant non seulement l'accompagnement des offices, mais aussi l'accès à la pratique musicale à beaucoup d'amateurs.

 

Par bonheur, nous redécouvrons aujourd'hui le musique de ce siècle passé et l'originalité de ce mobilier faisant partie du petit patrimoine des édifices religieux. Grâce à la volonté et la détermination  des communautés religieuses ou paroissiales, d'associations ou de collectionneurs, un certain nombre d'instruments m'ont été  confiés pour conduire à leur résurrection.